dimanche 28 mai 2017

Les Articles du Blog


Voici la liste des articles traduits en français publiés sur ce blog, séparés des réponses aux lecteurs traduites aussi sur ce blog.

Il existe le blog http://temoignages-enfance.blogspot.fr pour lire et publier des témoignages sur l'enfance et les maltraitances que l'on y subis.

Infos: Les liens sur le site d'alice miller ont changés, j'essaie de les mettre à jour mais c'est long donc il est possible que des liens renvoyant vers le site d'alice miller soient erronés, dans ce cas reprenez le titre du lien qui est souvent le titre de l'article et indiquez le dans la boite de recherche du site d'alice miller à droite.

Appels aux Traducteurs :

Pour aider à traduire des documents d'Alice Miller, lisez l'article "Appels aux Traducteurs Bénévoles" pour  plus de précisions et contactez moi par email :

Cliquez ici pour me Contacter par Email

Note: la liste les articles ci dessous ne sont pas présentés par ordre chronologiques de publication sur le site d'Alice miller. 

Articles Traduits en Français d'Alice Miller

Les articles ci dessous ont été archivés ici : https://archive.is/alice-miller.blogspot.se



Articles sur les Travaux d'Alice Miller et d'Olivier Maurel



 Articles sur les Maltraitances des Enfants :




 

"Votre Travail"

Traduction de la réponse d'Alice Miller au courrier "Your work" (https://archive.is/qfrpl), Friday November 17, 2006.


L'auteur du courrier est un conseiller en santé mentale qui travaille dans un centre pour femmes abusées et explique qu'aucun de ses collègues ne connait les livres d'alice miller.

Merci de votre courrier. Je pense que même de nouvelles méthodes qui reconnaissent déjà les nombreux traumatismes endurés dans l'enfance sont toujours incapables d'aider si elles ne peuvent pas encourager les clients à voir clairement qu'ils nétaient pas seulement soumis à de nombreux traumatismes mais ont vécus de nombreuses, nombreuses années comme étant des enfants sans défense sans "témoins secourable", dans un climat de terreur insupportable. C'est seulement si les thérapeutes peuvent supporter cette connaissance qu'ils peuvent aider les survivants de ces crimes à se rebeller contre eux, à arrêter de protéger les parents de leur rage et à se libérer des sentiments de culpabilité qu'ils s'imposent; ils paient ça avec d'inombrables maladies. Si vous lisez mes plus récents articles et d'autres article sur le site vous allez comprendre pourquoi mes livres ne sont pas connus en Floride ou ailleurs. Qui veut savoir ce que pape et maman ont réellement faits ? Les thérapeutes ne veulent pas le savoir non plus. Donc beaucoup d'entre eux empêchent leurs clients de connaitre la vérité. Ils ne veulent pas être ennuyés par mes livres parce que ces livres les confrontent à leur propre histoire. Il n'y en a pas beaucoup qui recherchent cette confrontation comme vous. La plupart préfèrent rester les "aidants" sans connaitre leur propre histoire. Mais ça ne marche pas, je suppose, le corps se rebelle à la fin.

Version Originale:

AM: Thank you for your letter. I think that even new methods that already do acknowledge the many traumas endured in childhood are still unable to help if they can’t encourage the clients to clearly see that they were not only submitted to some traumas but lived for MANY, MANY YEARS as helpless children without ‘knowing witnesses,’ in a climate of an UNBEARABLE TERROR. Only if we as therapists can bear this knowledge can we help the survivors of these crimes to REBEL against them, to stop to protect their parents from their rage and to liberate themselves from the feelings of guilt they instead burden on themselves; they paid for this with countless illnesses. If you read my most recent article and other articles on this site you will understand why my books are not known in Florida or elsewhere. Who wants to know what Daddy or Mom really have done? The therapists don’t want to know it either. So many of them prevent their clients from acknowledging the truth. They don’t want to be bothered with my books because these books confront them with their history. There are not many who are seeking this confrontation as you obviously do. Most prefer to stay the “helpers” without knowing their history. But this actually doesn’t work, I suppose. The body rebels at the end.

mercredi 24 mai 2017

A Propos de Thérapie

Traduction de la réponse d'Alice Miller au courrier "About therapy"
Sunday August 17, 2008. (https://archive.is/GKha0)


La personne explique dans le courrier qu'elle a essayé plusieurs formes de thérapies sans succès et que les émotions que ressent cette personne maintenant ne sont pas connectés à des souvenirs d'enfants, qu'elle ne se souvient pas d'abus sexuel mais qu'elle se sent inconfortable sexuellement dès qu'il y a des hommes et qu'elle ressent une énorme colère envers ses parents envers ce qu'ils lui ont fait ou ce qu'ils n'ont pas réussi à lui donner.

Norman: "La personnalité borderline", qui est réellement un complexe de stress post traumatique, est toujours le résultat de sévères abus dans l'enfance, et ça inclus généralement l'abus sexuel. Vos émotions indiquent clairement que vous avez été abusé sexuellement dans l'enfance. Comme beaucoup de victimes, vous ne vous en souvenez pas de façon consciente. De part ma propre expérience, il est possible de se souvenir des aspects les plus difficiles et douloureuse de l'abus dont on a souffert dans l'enfance seulement après que nous ayons pris au sérieux les souvenirs d'abus que nous avons déjà, et les signaux que le corps (l'enfant) utilise pour communiquer avec nous et nous dire ce qui nous est arrivé. Vous avez besoin de prendre entièrement au sérieux le ressenti de votre corps. Le petit enfant que vous étiez a besoin de vous faire confiance  pour pouvoir vous redonner vos souvenirs consciemment, et il ne le fera pas si vous ne prenez pas au sérieux ces signaux. Il peut essayer de vous informer avec des rêves aussi. Ces choses prennent du temps et de la patience. J'espère que vous thérapeute est assez courageux pour voir l'importance et le sens de vos émotions et qu'elle ne va pas en être effrayée ou essayer de vous imposer des interprétations psychodynamiques.

Version Originale:

Norman: “Borderline Personality Disorder”, which is really a complex post-traumatic stress disorder, is always a result of severe childhood abuse, and this usually includes sexual abuse. Your sensations indicate clearly that you were sexually abused in childhood. Like many victims, this abuse is not available to your conscious memory. From my own experience, it is possible to remember the most difficult and painful elements of the abuse we suffer in childhood only after we take seriously the abusive memories we already have, and the signals that the body (the child) is using to communicate with us and tell us what happened to us. You need to take completely seriously your body sensations. The little child you once were needs to trust you very much in order to give you back your conscious memories, and he will not do it if you don’t take him signals seriously. He may try to inform you with dreams, too. These things take time and patience. I hope that your therapist is brave enough to see the importance and meaning of your sensations, and that she will not be afraid of them or try to impose on you harmful psychodynamic interpretations. 

Abus Physique et Politique

Traduction de la réponse d'Alice Miller au courrier "Physical abuse and poltics", Friday July 14, 2006 (https://archive.is/pIw6z)


Le courrier parle des combattants violents en Israel et dit qu'ils ont une histoire de violences et d'abus dans l'enfance et que l'ignorer est ce qui cause cette réapparition au niveau politique et personnel. Ensuite il parle de son histoire personnelle, des ses parents qui "inspectaient" et "corrigeaient" de façon brutale sont corps quand il était petit, impuissant, dépendant d'eux et de leur compréhension, de son sentiment de trahison absolu de leur part et des sentiments intenses de revenche et de haine contre eux.

Il parle ensuite des politiques qui laissent leur blessures et la rage supprimée se "former" inconsciemment dans des idéologies politiques dans lesquelles ses sentiments sont finalement déchargés sur des substitut avec des conséquences désastreuses pour tous ceux impliqués.

"AM:Je suis d'accord avec vous. Les sentiments consciemment SENTIS ne sont pas dangereux et nous rendent libres de trouver des solutions constructives. Mais la rage et la peur niée, supprimée (des parents), couverte par des idéologies et le fanatisme religieux, conduisent à des actions irrationnelles contre des substituts et sont destructeurs à la fois pour la victime et l'agresseur."


Version Originale:

"AM: I agree with you. The consciously FELT feelings are not dangerous and make us free for finding constructive solutions. But the DENIED, suppressed rage and fear (of parents), covered up by ideologies and religious fanaticism, lead to irrational actions against substitutes that are destructive for both the victim and the aggressor."