lundi 28 juillet 2014

Conférences de Brigitte Oriol



Les Maltraitances des Enfants: 


Source:  http://www.alice-miller.com/video_fr.php
Télécharger en: MP3 - OGG

Présentation de la conférence: 

"Je suis persuadée que si les parents avaient la chance d'être informés, à la naissance de leurs enfants, de la gravité des mauvais traitements qu'on leur inflige volontairement ou involontairement, ils pourraient faire des choix sur la meilleure façon de les accompagner.

Pour cela il faut oser sortir du silence et dire ouvertement et sans détour les conséquences de ces actes sur le devenir des individus plutôt que de rester installé dans le confort de la fatalité ou de la malchance.Il est maintenant prouvé scientifiquement que ce n'est pas la fatalité qui intervient dans les comportements délinquants, destructeurs par le suicide, la drogue, l'alcool ou la soumission à la pédophilie et la violence de nos enfants.

Trop de gens encore ignorent et veulent ignorer cet état de fait et préfèrent renforcer la violence éducative pour obtenir toujours plus d'obéissance des enfants sans se soucier nullement que c'est justement dans l'état de peur que le lien de confiance et d'amour ne peut pas exister.

C'est dans cette discipline dépourvue de tout sentiment que nous fabriquons justement une adolescence et des futurs adultes dépressifs, brutaux et avides de pouvoir.Cette conférence peut permettre à tout ceux qui l'oseront de comprendre l'intérêt de ne pas brutaliser les enfants et de profiter de l'outil de réparation que propose Alice Miller "pour les plus jeunes": DIRE LA VÉRITÉ AUX ENFANTS."

Disponible aussi sur: http://archive.org/details/LesMaltraitancesDesEnfants-ConfrenceDeBrigitteOriol-AudioSeulement



Y-a-t-il de bonnes fessées ? (11 Octobre 2012)



Source:  http://www.alice-miller.com/audio_fr.php 
Télécharger en: MP3 - OGG

Présentation de la conférence: 

"Beaucoup de gens pensent encore que les fessées, les humiliations,
les brusqueries, les punitions, n'ont aucune forme de conséquences sur
le développement de la personne alors que ces traitements contribuent à
transformer les enfants parfaitement normaux au départ en individus violents et perturbés.

Ces traitements ne sont pas encore considérés comme de la
maltraitance en France, mais plutôt comme des méthodes d'éducations qui
permettraient d'enseigner les bonnes manières aux enfants...
En définitive, derrière cette tromperie, se cache l'abus de pouvoir
de l'adulte sur l'enfant qui entraine des effets dramatiques sur son devenir"



Conférence de Brigitte Oriol à Rennes : La Colère



Source:  http://www.alice-miller.com/audio_fr.php 
Télécharger en: MP3 - OGG

Présentation de la conférence: 

"Ce que redoute la majorité des parents, ce sont les mauvaises conduites de leur enfant.
Comme ils ont appris chez le médecin, le pédiatre, le pédopsychiatre, le psychanalyste qu'il était absolument nécessaire de poser des limites pour ne pas risquer de faire des enfants roi, des manipulateurs ou des capricieux, ils punissent, ils frappent plus ou moins sévèrement leur progéniture pour les maintenir « sur le droit chemin ».

Dans cet aveuglement et cette ignorance, on passe à côté des besoins fondamentaux de l'enfant pour qu'il puisse se développer et s'épanouir en toute sécurité et quand il a besoin d'exprimer sa colère en réaction à une frustration, une incompréhension, une agression, on l'empêche de se défendre et de s'affirmer.

Il est temps que les parents connaissent les conséquences de ces actes sur leur enfant mais aussi adolescent et futur adulte. Grâce à l'imagerie cérébrale aujourd'hui, il est scientifiquement prouvé les dégâts qu'occasionnent ces traitements sur le cerveau."

Aucun commentaire: